Les pires erreurs que vous pouvez commettre en élevant un Boston terrier

Certes, en tant que propriétaire d’un Boston terrier, vous ne voulez pas commettre d’erreur dans son éducation. Toutefois, faire tout parfaitement est impossible et parfois vous avez des regrets quant à la manière dont vous avez élevé votre chien. Seulement, sachez que vous n’êtes pas seul dans ce cas, nous avons tous fait des erreurs, que ce soit dans la manière de nourrir, de jouer ou de faire exercer notre Boston terrier. Voici 3 erreurs qui sont fréquentes quand on élève un boston terrier. Si vous êtes nouveau propriétaire d’un boston terrier, ces erreurs peuvent vous aider à mieux éduquer votre chien.

1ère erreur : Ne pas faire faire assez d’exercice à votre Boston terrier

Une des erreurs que les propriétaires de boston terrier font fréquemment est de ne pas faire faire assez d’exercice à leur chien. Parfois, le climat dans votre région ne vous permet pas de sortir assez souvent et régulièrement votre chien. Sachez toutefois qu’il est toujours possible de faire faire des activités physiques à votre Boston terrier tout en restant à la maison.

Votre chien a besoin d’une activité physique de 30 à 60 minutes par jour. Si vous ne respectez pas cette fréquence, sachez que votre boston terrier peut avoir des problèmes de comportement comme la destruction ou le mâchouille. Il peut également avoir des émotions difficiles à gérer comme l’angoisse de la séparation.

La meilleure façon d’aider votre chien a faire des activités physiques régulières est d’établir une routine. Vous pouvez, par exemple, le sortir tous les jours à 6h du matin ou jouer avec lui pendant 10 minutes tous les soirs au retour de votre travail.

2ème erreur : Ne pas sociabiliser proprement votre boston terrier

Votre boston terrier a besoin d’être sociabilisé, et ce, dès son plus jeune âge. On ne dira pas assez l’importance de ce concept.

Si votre chien n’est pas sociabilisé proprement, vous pouvez avoir des problèmes quand il se trouvera confronté à d’autres chiens ou d’autres personnes. Les sorties seront alors des moments de stress et de nervosité au lieu d’être des moments de complicité et de joie.

Alors, sociabiliser votre chien dès ses 7 ou 8 semaines. N’hésitez pas à confronter votre boston terrier à différentes situations pour l’habituer : faites-le voyager en voiture, promenez-le dans un parc où il y a du monde et d’autres chiens, emmenez-le dans les centres commerciaux où les chiens sont autorisés…  Vous pouvez également laisser vos amis le toucher quand ils le rencontrent. Toutefois, si votre chien montre des signes d’agressivité, il vaut mieux ne pas le forcer et lui dire “Non” d’un ton ferme pour lui faire comprendre qu’il a mal agit.

3ème erreur : Ne pas savoir choisir le bon cours de dressage

Dans bien de cas, il est nécessaire de faire appel à des professionnels pour assurer le dressage et l’éducation de votre chien. Mais, vous pouvez également vous préparer à son éducation en suivant des cours et des formations adéquates. Vous pourrez ainsi mieux faire face aux problèmes de comportements de votre Boston terrier et le corriger s’il agit mal.

Des conseils bien avisés ainsi que des astuces venant de professionnels du comportement canin peuvent vous épargner des moments de stress dans l’éducation de votre boston terrier. Alors, n’hésitez pas à faire appel à eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.